Comment devenir un lotisseur ?

Pour exercer le métier de lotisseur, il faut avant toute chose avoir effectué un parcours universitaire correspond, notamment un cursus en agencement foncier. Pour...

Le métier de lotisseur-aménageur

Mardi 14 mars 2017, à Cannes, le MIPIM baignait dans l’optimisme. Selon un grand groupe bancaire, l’immobilier d’entreprise connait un certain dynamisme, avec l’augmentation en 2016 de plusieurs centaines de milliards d’euros. La somme est répartie dans différents secteurs (commerces, bureaux, entrepôts…). L’enthousiasme gagne aussi les acquéreurs, ce qui fait oublier la conjoncture de 2016, qui s’était traduite par un volume en recul de 9 %. À titre de rappel, la chute brutale des transactions en Angleterre est à l’origine de cette baisse, quand le peuple anglais a voté la sortie de l’Union européenne. La quasi-inexistence des produits à vendre sur les marchés européens vient donc aggraver les choses.

Selon une enquête Cushman & Wakefield, une augmentation de près de 6 % des sommes investies en Europe s’opère en cette année. Les loyers enregistrent aussi une hausse de 3 %. Cette étude montre aussi que les principaux pourvoyeurs de capitaux à destination du vieux continent sont surtout constitués des pays d’Asie. En seconde place viennent les Nord-Américains, qui se battent sur leur propre territoire. Enfin , les Européens sont les occupant de la troisième place.
Concernant les investisseurs, ils semblent délaisser les actions boursières et obligations au profit de l’immobilier. Ils accordent un maximum de crédits à ce dernier, malgré quelques incertitudes liées à la hausse du taux d’intérêt. Il y a aussi d’autres critères influençant ces mouvements. Comme les élections à venir en Allemagne et les changements politiques en France, sans oublier la situation géopolitique de l’Europe en général.

Retour sur l’ascension du groupe EM2C

Créé par Yvan Patet le 1er avril 1990, EM2C a débuté comme contractant général, un statut entretenu pendant ses 10 premières années dans le secteur de l’immobilier. Le groupe s’est efforcé de se lancer dans une nouvelle discipline à l’époque. Il s’est surtout focalisé sur le secteur tertiaire, industriel et logistique.
Durant la période 2000-2007, Yvan Patet a étendu son offre et le groupe devient ensemblier. Ayant fait ses armes durant les 10 premières années, EM2C est à même de faire face à des problématiques plus complexes. Le groupe va alors bien au-delà des métiers de la chaîne de valeur. Il se tourne vers la promotion, l’aménagement et le développement durable. Depuis, le groupe s’ouvre à de nouveaux secteurs d’activités comme la santé, la distribution, l’agroalimentaire, l’hôtellerie, ainsi que la restauration. Sur la période 2008-2011, EM2C a un nouveau statut, il prend un rôle clé dans la cité. Avec l’évolution rapide de ses programmes immobiliers, le groupe a attiré l’attention des collectivités territoriales. En matière d’urbanisme et d’immobilier, il leur apporte alors un conseil global en aménagement, ce qui le propulse bien au-delà du seul domaine de la construction.
2012 est une année particulière pour le groupe, avec la création de deux nouvelles signatures qui fonctionnent comme des « labels internes ». ByGreenopolis décuple l’attractivité des territoires, grâce à des solutions de redéploiement économique très efficaces. ByCodesign se matérialise quant à elle l’aménagement intérieur et le design global, ce qui transforme les espaces de travail en lieux d’exception.
Enfin, le groupe EM2C fête ses 25 ans dans le domaine de l’immobilier en 2015. Son siège social situé à Vourles, quelque part au sud de Lyon, compte désormais 70 collaborateurs.

Pour mieux comprendre l’histoire du groupe Em2c, lisez l’article du site Business and Co : http://www.business-and-co.com/success-stories/yvan-patet-president-du-groupe-em2c/